Témoignages

« Le SCIC sait exactement comment orchestrer les réunions FPT. La logistique est toujours parfaite. »

« La coordination avant l’événement est excellente et l’équipe de soutien sur place est très expérimentée. »

« Le SCIC s’est montré attentif à nos besoins et a offert un excellent soutien à la clientèle. Je les encourage à poursuivre leur formidable travail. »

« J’assiste à des réunions organisées par le SCIC depuis plus de 20 ans, et le professionnalisme de son personnel ne cesse de m’impressionner. »

« Continuez votre bon travail. Les employés sont si professionnels et amicaux. Il est agréable de travailler avec eux avant la réunion et sur les lieux. »

« Service impeccable. »

« J’ai eu d’excellents résultats avec la vidéoconférence comme participant et comme présentateur. »

« J’ai trouvé l’équipe très discrète, respectueuse et surtout très efficace. »

« Le SCIC semble constamment chercher à offrir d’excellents services. »

Témoignages d’employés

Commentaires tirés de la séance de mobilisation des employés du SCIC de 2015

« Les gestionnaires font confiance à leurs employés et ils savent qu’ils sont des experts dans leur domaine. Cette confiance mène chaque conférence à la réussite. »

« Nous sommes fiers des services que nous offrons. »

« Nous sommes toujours disposés à appuyer nos collègues, qu’ils soient nouveaux ou expérimentés. »

« Nous croyons en notre organisation. »

Entrevues avec d’anciens employés provinciaux et territoriaux du SCIC
Photo de Jacqueline Gervais

Jacqueline Gervais
Gouvernement du Manitoba
Ancienne agente administrative de conférences
Affectation au SCIC : 2011-2014

Comment avez-vous vécu votre déménagement et l’adaptation à la vie et au travail dans une province et une ville différentes?

J’ai beaucoup aimé travailler à Ottawa. Je me suis sentie chez moi dès mon arrivée. C’est une très belle ville et les gens sont sympathiques. Je viens de Winnipeg et je trouve que les deux villes se ressemblent à bien des égards. Ce n’était donc pas un gros ajustement pour moi, mis à part la distance qui me séparait de mes proches. Je me suis sentie la bienvenue au SCIC dès le premier jour et j’avais le sentiment de faire partie d’une famille, ce qui a grandement facilité ma transition.

Comment décririez-vous votre expérience à titre d’employée provinciale au SCIC?

Je n’ai que des choses positives à dire. On m’a traitée comme une employée permanente pour ce qui est de l’environnement de travail, des relations personnelles et des activités sociales. Je dois dire que beaucoup de mes collègues du SCIC ont fait un effort supplémentaire pour s’assurer que j’étais à l’aise et que je me sentais la bienvenue à Ottawa. Je n’avais pas l’impression de n’être que de passage, et j’ai très bien appris à connaître de nombreuses personnes pendant mes trois années à Ottawa.

Qu’avez-vous préféré du travail au SCIC?

Outre la gentillesse du personnel et de la direction, j’ai aimé avoir l’occasion de voyager et de visiter presque toutes les grandes villes du Canada. Si je n’avais pas travaillé au SCIC, je n’aurais pas eu la chance de voir tous ces endroits. Travailler au bureau à Ottawa et voyager a rendu mon expérience encore plus intéressante, puisque le paysage changeait tout le temps. J’ai aussi aimé rencontrer des représentants de tous les secteurs gouvernementaux partout au pays. J’ai noué des amitiés durables.

Comment s’est passé votre retour au sein de votre gouvernement d’attache?

Mon retour au gouvernement du Manitoba s’est bien déroulé. Tout le monde était content de me voir et j’étais heureuse de retrouver mes collègues et d’être plus près de ma famille et de mes amis. Cependant, j’ai constaté que j’aimais beaucoup la planification d’événements et que c’est quelque chose que je voudrais faire pour le reste de ma carrière, si l’occasion se présentait. Je m’ennuie de travailler avec le public, puisque je suis une personne sociable. Au gouvernement du Manitoba, je n’ai pas du tout de rapports avec le public, mais la transition s’est quand même bien faite.


Photo de Chris Caldwell

Chris Caldwell
Gouvernement de la Colombie-Britannique
Ancien agent des acquisitions et des services
Affectation au SCIC : 2011-2014

Comment était-ce de travailler dans la région de la capitale nationale?

Vivre dans la capitale du Canada était une expérience incroyable. Je n’avais jamais visité Ottawa avant, j’étais donc ravi de voir tous les attraits de la ville, comme le canal Rideau et la Colline du Parlement. Mon iPhone est rempli de photos et de vidéos du spectacle multimédia et des cérémonies au Parlement. J’ai aussi aimé le Musée des beaux-arts du Canada, plusieurs autres musées, la rue Sparks et le marché By. C’était génial de voir les gens patiner sur le canal et de découvrir la culture française lors de mes nombreuses visites à Gatineau, Montréal et Québec. Je me suis fait des amis francophones et je garderai des souvenirs extraordinaires de ces amitiés.

Qu’avez-vous préféré du travail au SCIC?

Indéniablement voyager partout au Canada, rencontrer de nouveaux collègues et me faire de nouveaux amis. C’était ma première expérience de travail au gouvernement fédéral et cela m’a permis d’élargir ma vision de son fonctionnement. J’ai aussi appris comment une autre organisation, le SCIC, gère les conférences. Je m’étais occupé du protocole par le passé, donc il était intéressant de constater les similitudes et les différences.

Selon vous, pourquoi est-il si important que le SCIC demeure impartial (reconnaître et respecter les particularités et la confidentialité des 14 gouvernements en les traitant de manière égale)?

L’impartialité et la neutralité sont essentielles pour réunir deux ordres de gouvernement. En ne prenant pas parti, le SCIC crée un lien de confiance avec tous les participants à la conférence (lorsque des renseignements de nature délicate sont abordés, par exemple). Pendant mon passage au SCIC, l’importance de la neutralité était toujours évidente.

Comment s’est passé votre retour au sein de votre gouvernement d’attache?

C’était du gâteau. Le SCIC est tellement bien organisé. Merci.

De façon générale, dans quelle mesure êtes-vous satisfait de votre passage au SCIC?

Je ne pourrais pas être plus heureux. Quelle expérience incroyable! Qui a la chance de voyager partout au pays et de faire partie d’une organisation si importante? C’était extraordinaire.

Recommanderiez-vous à d’autres employés des provinces et des territoires de travailler au SCIC?

Absolument, et pour de nombreuses raisons : perfectionnement professionnel, voir notre beau pays, rencontrer de nouvelles personnes et acquérir de nouvelles compétences.